Chère lectrice, je suis heureuse de vous accueillir pour cette lecture.

Eh oui, aujourd’hui, je vous propose 9 astuces pour commencer une perte de poids en douceur et durablement.

Ce sont surtout de nouvelles habitudes que je vous propose d’adopter, simples, non coûteuses, à la portée de tous.

La plupart concernent votre alimentation, et pas que !

 

De nouvelles habitudes alimentaires : 

 

1° la première est la suppression du sucre, des produits sucrés, des desserts, boissons sucrées, glaces, bonbons…

 

Oui, je sais j’y vais fort pour démarrer.

Je vous invite à lire cet article “un monde d’obèses”. Ce sont des notes que j’ai prises en regardant un documentaire du même titre, où le réalisateur explique sa vision de la cause actuelle de l’obésité.

C’est un changement fondamental dans notre alimentation, qui induit l’obésité.

Je reprends quelques informations si vous n’avez pas lu l’article : 

c’est la manière dont nous mangeons qui est à l’origine de l’obésité, avec le type de nourriture et le rythme des repas.

Il y a eu une focalisation sur le gras pour aller progressivement sur les céréales. Les céréales sont données aux animaux pour les engraisser. Ce sont des sucres lents. C’est le sucre qui est au cœur de cette révolution alimentaire.

Les gens pensaient que le sucre était inoffensif car il n’y avait pas de gras. Si on doit réduire le gras de l’alimentation, on le remplace par le sucre c’est-à-dire des céréales plus goûteuses,  plus addictives.

Le sucre coûte moins cher que le gras. les consommateurs en ont fait les frais.

Manger trop de sucre crée un déséquilibre hormonal. Le sucre ou les glucides est le carburant essentiel du corps. Sa surconsommation entraîne des désagréments comme le diabète, l’obésité, les troubles cardiaques, la fatigue…

 

Alors, vous pouvez commencer par étapes en supprimant les bonbons, les sodas pour ne boire que de l’eau, tisane, thé sans sucre. C’est une habitude. 

Puis l’étape d’après est de supprimer les desserts sucrés de vos repas. Un naturopathe, que j’écoute avec plaisir tellement son enseignement est instructif, dit que nos arrières grand parents ne consommaient pas de sucre. Puis il y en a eu aux repas du dimanche. Aujourd’hui, c’est tout le temps, pendant et en dehors des repas.

Je vous propose de faire le compte sur une journée de la quantité de produits sucrés que vous consommez, puis sur une semaine. Le résultat va peut-être vous surprendre.

 

2° Supprimer le grignotage.

 

Toujours dans ce même reportage, très instructif, il est dit que le grignotage n’existait pas, il y a 20 ans. Et j’ai beau chercher dans ma mémoire, je me souviens que cela ne faisait pas partie de nos habitudes alimentaires quand j’étais enfant. J’ai 52 ans. 

Alors là, c’est le moment de faire disparaître de votre vie, cette habitude de manger en dehors des repas. 

Pas si simple me direz-vous !

Alors voyons cela ensemble. Imaginez que vous mangez dès votre réveil, vous prenez un petit déjeuner, quelque chose en arrivant au bureau avec votre café, puis il y a le déjeuner, et un goûter ? Le repas de soir, souvent pris tard, et le grignotage devant la télé. Avec un rythme pareil, vous digérez en permanence.

Mais que fait votre corps ? Est-ce que vous vous êtes déjà posé cette question ? Comment supporte votre corps, d’être nourri toute la journée.

Il n’aime pas cela, il a des douleurs inflammatoires, des difficultés à gérer tout cet apport de nourriture, il n’en peut plus. Et surtout, il stocke. Et ce stockage entraîne une prise de poids constante.

La douleur est un signal d’alarme. Elle demande à être entendu. La prise de poids également.

 

3° Réduire le nombre de vos prises alimentaires.

 

Avec ce que je vous ai expliqué plus haut, pour soulager votre corps, freiner ou stopper la prise de poids, va être de réduire le nombre de vos prises alimentaires.

Revenir à quelque chose de simple et régulier comme un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner tôt.

Pourquoi dîner tôt ? Parce que après 19 h, la digestion va empêcher un sommeil de qualité en début de nuit.

 

4° Mangez quand vous avez faim.

 

Est-ce que vous mangez quand vous avez faim ? Est-ce que vous sentez cette sensation très particulière de la faim ?

J’ai remarqué, par moments, je mange alors que je n’ai pas faim, et je sens que j’ai du mal à m’arrêter. C’est comme si à ce moment-là, je n’ai pas la pédale du stop appelé satiété.

Nous sommes conditionnés à 3 repas par jour. Est-ce juste pour votre propre rythme ? Vous êtes vous déjà posé la question ?

 

5° Mangez à votre faim.

 

Est-ce que vous sentez la satiété à la fin d’un repas, comme je vous en ai parlé plus haut ? Pas toujours, n’est-ce pas !

Pour moi aussi, cela peut être difficile.

Qu’est-ce qui va déterminer la fin du repas, c’est justement cette sensation de satiété : qui est de manger jusqu’à ne plus sentir la faim.

Alors, je vous propose de prendre le temps en mangeant, d’être à l’écoute de votre sensation de faim, puis de satiété.

Je vais le faire avec vous, j’ai beaucoup à gagner à ce niveau-là.

 

6° Poser votre fourchette entre chaque bouchée.

 

C’est pour ralentir le rythme de la prise alimentaire, et de vous laisser sentir vos sensations corporelles comme je viens de vous les décrire.

Je vous propose de poser sur votre table de repas, tout ce dont vous avez besoin pour manger. puis de vous installer confortablement pour ce temps. De prendre votre temps, dans le calme.

Et vous posez votre fourchette entre chaque bouchée. Avez-vous conscience de la vitesse à laquelle vous mangez ?

Cela va permettre à la sensation de faim de s’apaiser, progressivement. Ce n’est pas la quantité qui est déterminante, c’est le rythme.

 

7° Consommer des aliments crus.

 

Avez-vous remarqué que dès que quelqu’un vous donne des fruits de son verger, vous allez faire un gâteau, des confitures, une tarte.

Pourquoi ne pas les consommer crus ? Parce que vous êtes dans une habitude ?

Je suis allée voir ma belle-mère récemment, elle a reçu de magnifiques cerises. Elle s’est empressée de faire un clafoutis. Mais moi, il ne m’intéresse pas ce clafoutis. Je mange de plus en plus de fruits et de légumes crus. C’est tellement bon ! Et je sens ma vitalité augmenter.

Vous connaissez le goût d’une cerise qui vient d’être cueilli, d’une fraise, d’une salade, qui a encore un peu de rosée sur ses feuilles ! Waouh ! un délice.

Les aliments crus contiennent des minéraux, des vitamines dont le corps a besoin et qui ont disparu à la cuisson.

Vous pouvez démarrer vos repas avec une salade de légumes crus, avec du persil, de la ciboulette, de la civette, et des graines genre graines de chia, de lin, de tournesol.

Et vous pouvez remplacer les gâteaux par des fruits. cela va faire une vraie différence.

Il y a 2 ans, une dame charmante est venue s’occuper de mon fils qui était en instruction en famille. Intéressé par mes choix alimentaires, elle a changé ⅔ choses, en supprimant les gâteaux, et les remplaçants par des fruits. 

Au début, elle ne m’avait rien dit. Par la suite, elle m’a confié avoir perdu du poids, elle était très heureuse.

 

Je suis Carole Mary, infirmière et psycho-praticienne. j’accompagne les femmes fatiguées à redevenir actrice de leur vie en réglant leur fatigue pour aller vers plus de vitalité, de joie.

Mon intention est de donner aux femmes des moyens pour améliorer leur santé.

 

D’autres actions : 

 

8 – dormir et se reposer :

c’est en dormant et en vous reposant que vous allez perdre du poids. Eh oui, c’est simple, facile et à votre portée.

Mais allez-vous le faire ?

Vous couchez plutôt le soir. Éteindre votre portage et vous mettre au lit avec un bon livre pour amorcer votre sommeil. Faire une sieste, si vous en ressentez le besoin. Faire des pauses dans votre journée de travail.

Vous avez du mal à récupérer la nuit, je vous propose de découvrir mon article : Appliquer ces 11 actions pour améliorer votre nuit de sommeil.

 

 

9° avoir une activité physique :

 

l’activité physique va réguler un certain nombre de fonctions de votre corps, dont l’élimination qui va vous aider à éliminer ses déchets, en partie responsable de votre prise de poids.

Si vous en avez déjà une c’est super, je vous encourage à persévérer.

Si vous avez arrêté pour diverses raisons, je vous propose d’aller marcher un peu tous les jours, une demi-heure, et certains jours, d’aller jusqu’à une heure. 

Et puis vous pouvez organiser des randonnées de la durée que vous souhaitez juste pour l’exercice et le bonheur de découvrir notre belle nature à la française.

 

Pour conclure,

ces actions que je vous propose sont des actions pour plus de santé et ces actions vont vous permettre de repartir vers un équilibre de votre poids.

Il n’y a pas besoin de régimes restrictifs, d’ailleurs ils ne permettent pas de perdre du poids. Il n’y a pas besoin de méthode compliquée, qui peuvent vous coûter cher et être décevante au final.

Je vous invite à ces actions simples, elles vont vous permettre de vous rapprocher de vous-même.

Merci pour votre lecture

 

Carole  💐

 

Partager