La prise de poids est devenue un problème dans votre vie.

Bienvenue, je vais partager avec vous quelques idées sur les causes de vos échecs à perdre du poids.

 

Pourquoi cette prise de poids ?

 

 

Car vous ne savez pas comment faire :

Je pense sincèrement que non, vous ne savez pas comment faire pour perdre du poids. Et entre nous, si les régimes marchaient, l’obésité ne serait pas en augmentation.

Le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975, selon le site de l’Inserm, en France.

 

 

La répétition d’actions inefficaces :

les femmes font des régimes amaigrissants depuis des décennies, pourtant l’obésité augmente. Nous pouvons émettre l’hypothèse que le régime amaigrissant n’est pas la solution.

Est-ce qu’il y aurait une volonté de reproduire ces régimes en désespoir de cause ? Tout faire pourvu que j’arrive à perdre un peu de poids !!

 

 

La consommation de sucre a explosé dans les pays riches :

oui, et ce n’est pas une bonne nouvelle. Je vous invite à lire cet article : un monde d’obèses.

Cet article reprend les principaux éléments d’un documentaire réalisé par Thierry de Lestrade. Il nous parle de l’explosion de la consommation de sucre aux USA, dans le monde et sa répercussion sur la santé.

Consommer du sucre n’est pas anodin, surtout que cette consommation peut devenir importante, à toutes heures. Vous savez ce petit grignotage intempestif qui fait tellement de bien aux papilles !!

La consommation importante de sucre entraîne une surcharge de sucre dans le sang avec toutes les complications connues : résistance à l’insuline, diabète, augmentation de la masse grasse, car le corps transforme le surplus sous forme de graisse.

Nos arrières grand-parents consommaient moins de sucre, il n’y avait pas ou peu d’obésité et le diabète était rare.

 

 

La sédentarité :

en regardant sur différents sites de santé, la réponse reste la même : la sédentarité favorise la surcharge pondérale. L’un des sites écrit qu’une femme sur deux est sédentaire, probablement du fait de la surcharge de son emploi du temps (elle n’a pas le temps de pratiquer du sport), surtout si elle est mère de famille.

La sédentarité est le fait de ne pas bouger, marcher, danser, jouer, sauter… C’est ma définition, bien sûr. Prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, même fatiguée, même dans les longs escaliers du métro est une façon de mettre son corps en mouvement.

 

 

Méconnaître la cause de la surcharge pondérale : 

Ici, c’est un point essentiel. Ne pas connaître les mécanismes de votre corps qui entraînent l’augmentation du poids, sont les raisons pour lesquelles vous ne savez pas quoi faire.

Je vais vous donner quelques pistes, elles me viennent de Pierre Dufraisse, naturopathe. Je le suis depuis plusieurs années, il m’apprend beaucoup sur le fonctionnement de notre corps. Il est calé sur la physiologie !!

Les problèmes de poids sont liés à des troubles de la santé. Perdre du poids est une démarche de rétablissement de la santé. C’est faire les bons choix pour rétablir un métabolisme fortement perturbé. Le métabolisme constitue l’ensemble des échanges entre les cellules du corps.

Dans le surpoids, l’organisme transforme l’excès de sucre en acide gras qui finit en stockage.

Il crée également de la rétention d’eau pour réduire le PH du sang qui a tendance à devenir acide par le fonctionnement cellulaire et l’excès de déchets dans le corps.

Les différentes hormones changent de sensibilité comme l’insuline qui favorise l’entrée du glucose dans le sang, ou la leptine hormone de la satiété qui est plus sensible lors de l’augmentation du stress. A ce moment-là, son action sera moins efficace, moins perceptible. Cela veut dire que la pédale de stop à la fin d’un repas peut être absente et donc la personne continue à manger.

 

 

C’est de famille !

C’est une remarque faite par une de mes clientes pour évoquer son obésité. Elle racontait être « comme sa mère ».

C’est un aspect physique, féminin qui appartient à la lignée familiale, une identité.

Va-t-elle pouvoir se différencier de sa lignée féminine, afin de perdre du poids, d’être différente et se sentir bien dans ce nouveau poids qu’elle cherche à atteindre ?

 

 

Une protection qui ne dit pas son nom ?

Je vais vous poser une question. Avez-vous l’intention de vraiment perdre du poids ? Allez-vous vous en donner les moyens ?

Qu’est-ce que cela fait de vous imaginer différente, amincit ? Arrivez-vous à répondre à cette question ?

Parfois, votre corps est une protection vis-à-vis du regard des autres. Vous vous sentez mieux ainsi. 

Enlever du poids, c’est peut-être se sentir vulnérable ? 

 

Qu’en pensez-vous ?

Je vous invite à me répondre en m’écrivant via ce lien. Je serais heureuse de vous répondre. J’aime beaucoup communiquer avec mes lectrices.

Vous pouvez aussi me laisser un commentaire 🙏

 

Merci pour votre lecture  😃💐🌸

 

Carole

Partager