Si vous êtes là avec moi c’est que vous cherchez de l’information sur la fatigue, celle qui dure, nommée fatigue chronique. Je suis heureuse de partager mes connaissances avec vous et vous allez voir, j’ai une surprise pour vous, et même une bonne nouvelle !

 

 

C’est une fatigue qui s’installe depuis au moins 6 mois.

 

Le sommeil de la nuit n’est pas récupérateur, des troubles du sommeil peuvent apparaître, insomnies, hypersomnies, des difficultés d’endormissement.

La moindre activité, même celle qui ne demande pas beaucoup d’efforts, devient épuisante, et le repos ne suffit jamais à récupérer. Rester debout pour laver la vaisselle, par exemple, peut provoquer un malaise. 

Le cerveau est embrumé avec des troubles de la concentration, des troubles de la mémoire, pouvant aller jusqu’à la confusion mentale. La vitesse de transmission des informations cérébrales semble plus lente, et se focaliser sur quelque chose devient difficile.

Il peut arriver que la mémoire à court terme ne retienne pas tout. Les symptômes cognitifs sont très difficiles à vivre car ils rendent le travail encore plus compliqué, augmentent la fatigue ainsi que le stress, et peuvent provoquer une sensation d’isolement.

L’humeur est souvent triste, la dépression est loin d’être systématique. Elle est souvent fluctuante et c’est difficile à vivre. Vous pouvez exploser par moments.

Des troubles digestifs apparaissent comme des douleurs à la digestion, au niveau de l’estomac, un ralentissement de la digestion, de la constipation…

Votre moral a chuté, parce que ce syndrome est difficile à vivre, et vous n’en voyez pas le bout.

Vous vous sentez ralenti, comme si votre corps n’arrivait plus à bouger,

des douleurs peuvent apparaître surtout au niveau des articulations,

des infections de plus en plus nombreuses se développent (rhumes, infections urinaires, mycoses, infections ORLs).

 

Je vous décris avec précision tous ces signes/symptômes pour que vous puissiez mettre des mots sur votre ressenti, votre vécu.

 

  Je vous propose la lecture du l’article suivant : comment retrouver le moral lors d’un épuisement

 

 

C’est une fatigue hormonale, nerveuse et immunitaire :

 

cette fatigue vient du corps.

Cette approche est présentée par une femme. C’est un médecin généraliste. Elle a étudié et écrit une thèse sur le syndrome d’épuisement, ses causes, son mécanisme et comment le soigner.

J’ai écouté cette femme, il y a 5 ans maintenant, avec beaucoup d’attention. Cela a amené de l’espoir dans mon cœur, et j’en avais bien besoin parce que j’ai été terrassée par un burn-out avec 2 enfants petits de 5 et 1 an. Et là, je n’ai pas tout de suite compris mon problème, mais je savais que c’était grave.

Alors, j’ai écouté cette femme. Elle m’a aidé à comprendre pourquoi j’étais si fatiguée, pourquoi mon corps n’arrivait plus à bouger, et surtout, elle m’a expliqué comment en sortir et aller vers un retour de ma santé.

Je suis Carole Mary, j’ai 52 ans, maman de 2 garçons bien vivants. Je ne sais pas comment ils ont vécu cette situation d’avoir une maman tout le temps fatiguée. Parfois j’ai entendu, “tu dis tout le temps que tu es fatiguée”, eh oui !! J’ai fait du mieux que j’ai pu, avec cette fatigue. J’ai sombré un plein cauchemar. J’étais loin de mon idéal de la maman active, tout le temps en forme, débordante d’énergie.

 

Fatiguée ? Fatigué 😔

 

Voyons cela ensemble :

 

la fatigue, la fatigue chronique puis si rien n’est fait le burn-out, est la conséquence d’un mode de vie non physiologique.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire que notre mode de vie actuel : alimentation, rythme, quantité de travail, manque de repos, nuits courtes, vacances insuffisantes, famille à gérer, maladie, de plus en plus fréquente, la pollution, est devenu tel que notre corps n’arrive plus à suivre. Il y a une surcharge.

Cette intensité amène le système nerveux autonome dans un déséquilibre. Il se compose de 2 parties : 

le système nerveux sympathique, celui qui est sollicité quand il y a du stress, c’est le système lutte ou fuite.

le système parasympathique, ou le système calme/contact, c’est le mode repos, récupération. 

Dans la fatigue chronique, ces 2 systèmes sont en déséquilibres. Le système sympathique prédomine avec la production d’une hormone, que vous connaissez peut-être, d’ailleurs, c’est le cortisol. Ce système est conçu pour des réactions ponctuelles. En cas de stress, le corps réagit. Il produit du cortisol par les glandes surrénales. Et tout se régule quand la situation stressante est gérée.

Alors où est le problème ? C’est quand le système sympathique s’emballe parce qu’il est sollicité en permanence. Et, il n’est pas fait pour cela. Rappelons-nous, il est fait pour une réaction courte, ponctuelle. Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales. Elle aide le corps à faire face à la situation de stress. Elle aide le corps à s’adapter.

Quand le corps est sur-sollicité par une vie chargée, comme l’ont beaucoup de personnes, les glandes surrénales s’emballent, le cortisol est produit tout au long de la journée, même la nuit. Cette hormone qui est une hormone de stimulation empêche le sommeil, et la récupération du corps.

Donc, la fatigue s’installe. Elle s’installe parce que le sommeil est empêché par des glandes surrénales qui ne s’arrêtent pas. Si rien n’est fait, elles vont finir par s’épuiser. C’est le burn-out. Comme son nom l’indique, le corps est cramé de l’intérieur. Il a épuisé ses réserves.

  Et cet ensemble amène un affaiblissement du système immunitaire. Les 3 systèmes nerveux, immunitaire, hormonal sont liés. Quand l’un s’affaiblit, il y a un impact sur les 3.

 

✔  Je vous propose de lire cet article : comment renforcer son système immunitaire. Vous y trouverez mes actions, simples pour améliorer mon système de défense. Il est plus efficace, je le sais, je suis confiante dans mon corps.

 

Continuons ensemble l’exploration de ce syndrome nommé fatigue chronique.

 

 

C’est l’épuisement du mode action :

 

si je parle de fatigue, souvent proche de l’épuisement, je parle de quoi. Qu’est-ce qui est fatigué, épuisé ?

Nous autre, être humain, fonctionnons selon 2 modes :

 

1 – le 1e est le mode action.

C’est la réponse à une sollicitation extérieure, physique, psychologique, relationnelle. Ce mode est appelé également lutte/fuite ou adaptation.

Quand il se passe un changement dans notre environnement, nous sommes tenus d’y répondre.

Au niveau de notre métabolisme (ensemble des transformations chimiques et biologiques qui s’accomplissent dans l’organisme), c’est le mode catabolique, c’est-à-dire celui qui puise les ressources de l’organisme pour répondre, pour s’adapter. Il y a production importante de déchets.

C’est le mode diurne.

Pour résumer ce mode action, c’est la réaction de stress adaptée, de l’organisme à une sollicitation extérieure.

 

2 – Le 2e mode est celui du repos, appelé également calme/contact.

C’est le mode nocturne, et pas seulement. C’est le mode du ralentir, des vacances, du repos, du sommeil, de la détente, de l’amour, de la méditation, du soin, du massage, de la bienveillance, du lien à l’autre.

 

Câlins

 

La fonction métabolique, ici, est la fonction anabolique, celle de la construction, de la restauration, de la régénération (la régénération est de permettre la circulation de l’énergie de vie). Ce mode favorise l’élimination des déchets.

C’est le temps du nettoyage du corps.

Quand on parle d’épuisement, on parle de quoi ? On parle de l’épuisement du mode action/du mode adaptatif.

À force de tirer sur le mode adaptatif, il ne répond plus.

Il existe de nombreux systèmes au niveau physiologique : dont le système nerveux, le système immunitaire, le système hormonal. Ce sont ces 3 systèmes, intimement liés, qui sont épuisés quand vous êtes si fatiguées, quand vous vous sentez épuisées. On parle d’épuisement du système adaptatif. Vous n’arrivez plus à vous adapter à une sollicitation extérieure.

À ce moment-là, vous avez envie d’entrer dans une bulle, vous vous sentez agressée par le bruit. Vous vous sentez sensible, seule, incomprise.

 

La fatigue : une énergie vitale basse, faible :

 

cette vision est  celle d’un homme nommé Désiré Mérien. Il est biologiste, et a travaillé à mieux connaître notre corps, son fonctionnement.

Il nous dit que notre santé est notre capital d’énergie vitale et que nous pouvons avoir des actions pour améliorer, maintenir cette énergie, au quotidien.

Qu’est-ce que l’énergie ? Je vous propose de frotter vos mains un moment, et de les éloigner, pas trop, juste pour sentir le petit courant subtil qui passe entre vos mains. C’est très doux, très léger. C’est cela l’énergie.

Quand notre niveau d’énergie vitale baisse, nous ressentons de la fatigue. C’est ce qui se passe dans notre vie contemporaine, 

 

épuiséeépuisée

 

Et si elle baisse encore, nous ressentons de l’épuisement. parce que le corps n’a plus assez d’énergie pour toutes nos actions quotidiennes. En ayant en tête, que notre corps est parfait, qu’il va utiliser d’abord son énergie pour se nettoyer, pour se nourrir, pour assurer sa survie, pour permettre la respiration de chaque cellule.

Quand vous n’arrivez plus à vous lever, vous n’êtes pas fainéante, ni paresseuse. Vous n’avez pas assez d’énergie pour assurer la fonction motrice du corps, celle de la mise en route des muscles. Vous sentez que vous n’avez envie que d’une chose, c’est de ne plus bouger.

Et ça, dans un monde basé sur la performance et sur le jugement de ce que font les autres, c’est dur à vivre.

 

✔  Ici, vous trouverez l’article au sujet du travail de Laurence Dejardin dont je vous ai parlé plus haut : le syndrome d’épuisement, une synthèse

 

Pour conclure :

 

Je vous ai présenté 3 visions de ce qui est nommé Fatigue chronique. Pourquoi ? Pour vous permettre de comprendre que face à un problème, il y a plusieurs façons de voir la situation. Que nous avons, chacun, chacune à nous faire une idée, et surtout dépasser les idées reçues sur la fatigue, pour trouver des réponses, de l’aide pour entamer un changement pour un mieux-être.

 

Je suis Carole Mary, je suis infirmière et psycho-praticienne. j’accompagne les femmes à sortir de la fatigue pour retrouver joie, vitalité, pour reprendre leur vie en main. J’ai connu cet état d’épuisement. J’ai trouvé des réponses, des moyens naturels, simples pour sortir de cet état, aller mieux, retrouver ma santé que j’avais perdue.

 

Je vous ai parlé de bonne nouvelle en début d’article. Oui, la bonne nouvelle, est qu’il est possible de sortir de cet état, et j’en témoigne. Je retrouve de la vitalité, de la joie. J’ai eu l’impression de vivre dans la grisaille, dans une espèce de tristesse pendant des années.

C’est pour cette raison que j’entreprends, au niveau professionnel, des accompagnements pour vous aider à retrouver votre santé.

Si vous souhaitez partager avec moi, avoir un échange, je vous propose un rendez-vous gratuit de 45 minutes, par Skype ou Whatsapp pour nous rencontrer. Nous prendrons le temps de faire le point et voir si vous souhaitez mon aide, et si je peux vous aider. Pour prendre rendez-vous, c’est ici 💐 

 

Merci d’avoir pris le temps de cette lecture 💐 

 

Carole

Partager