Un monde d’obèses 

Documentaire diffusé sur Arte en avril 2020

Documentaire réalisé par Thierry de Lestrade et Sylvie Goldman.

 

L’épidémie d’obésité est le problème de santé le plus grave au monde. Une personne sur deux sera obèse ou en surpoids en 2030. C’est un désastre.

C’est mourir de maladies évitables. C’est une tragédie créée par l’homme.

Une femme témoigne : je culpabilise de mon poids. Je me sentais nul, une ratée, moins bien que les autres. J’ai mis du temps à reconsidérer ces croyances. Non je ne suis pas nul, cela m’a demandé du temps pour en arriver là.

Nous vivons dans une société obésogène.

Et si l’obésité, n’était pas un échec individuel mais collectif. Une société qui déteste le gras et qui fabrique des gros.

Actuellement, 2 milliards de personnes adultes et d’enfants sont en surpoids.

Cela engendre le diabète, les accidents vasculaires cérébraux et les problèmes cardiaques entre autres…

 

Avons-nous d’autres choix ?

 

Il y a une stigmatisation de la personne en surpoids, on considère qu’elle manque de volonté. Cela a été un enjeu de santé publique aux États-Unis, il y a quelques années.

Le slogan “manger moins bouger plus”, a fait le tour du monde dans les années 2000.

Cela n’a rien réglé du tout.

 

Ce n’est pas une question de volonté.

Manger moins n’est pas la solution. Penser que vous ne bougez pas assez est faux. C’est une stratégie de persuasion.

Et bouger est difficile, surtout quand on est fatigué. La surcharge pondérale amène à la fatigue. 

je vous propose de découvrir cet article : Comment retrouver de moral lors d’un épuisement : 5 étapes

Il était considéré qu’une calorie consommée doit être une calorie dépensée, et, que le poids doit être en équilibre entre les entrées et les sorties. C’est toujours véhiculé, d’ailleurs !

Cette même dame déclare qu’elle avait honte de ne pas arriver à contrôler son poids d’un claquement de doigts.

Il faut arrêter de focaliser sur les calories. À long terme, ce sont les métabolismes qui sont déterminants, et déséquilibrés en cas de surpoids (le métabolisme est le fonctionnement cellulaire).

 

Alors, quel est le problème ? 

 

C’est la manière dont nous mangeons :  le type de nourriture et le rythme des repas.

Il y a eu une focalisation sur le gras pour aller progressivement sur les céréales. Les céréales sont données aux animaux pour les engraisser. Ce sont des sucres lents. C’est le sucre qui est au cœur de cette révolution alimentaire.

Les gens pensaient que le sucre était inoffensif car il n’y avait pas de gras. Si on doit réduire le gras de l’alimentation, on le remplace par le sucre c’est-à-dire des céréales plus goûteuses,  plus addictives.

 

Le sucre coûte moins cher que le gras. les consommateurs en ont fait les frais.

Manger trop de sucre crée un déséquilibre hormonal. Le sucre ou les glucides est le carburant essentiel du corps. Sa surconsommation entraîne des désagréments comme le diabète, l’obésité, les troubles cardiaques, la fatigue…

Quand nous mangeons, le pancréas fabrique de l’insuline qui transporte le sucre dans nos cellules.

Quand on mange souvent des aliments à base de glucides ou de sucre ajouté, comme dans les produits transformés, le niveau d’insuline reste toujours élevé. Quand il y a trop d’insuline, les tissus graisseux de notre corps absorbent les calories en trop, et les stocks.

Il n’y a alors plus assez de calories pour le fonctionnement du corps, c’est-à-dire les muscles, les organes et le cerveau. C’est pour ça qu’on a faim. Les aliments très transformés, les hamburgers, les pizzas, les boissons sucrées et toute la malbouffe sont digérés très vite mais n’apporte pas de satiété donc ce sont les glucides ultras transformés qui provoquent la prise de poids.  

Cela s’appelle consommer des calories vides. On a créé des aliments artificiels très attractifs, et, c’est cette hyper attractivité qui est dangereuse.  Elle nous éloigne des vrais aliments et elle nous fait consommer des aliments plus que de raison. C’est-à-dire que le plaisir de consommer ces aliments va l’emporter sur la satiété.

 

Ce n’est pas tout, l’alimentation ultra transformée perturbe notre fonctionnement intestinal. Notre microbiote. Or les bactéries intestinales assurent des fonctions essentielles. Non seulement elle nous aide à digérer, à fabriquer des vitamines, éloigner des maladies mais elles agissent aussi sur notre poids.

Des études ont révélé que des personnes obèses ont un microbiote appauvri. Dont sa richesse est fondamentale. Un régime alimentaire riche en sucre décime le microbiote intestinal.

Si on avait voulu créer un régime alimentaire destructeur pour notre microbiote intestinal, ce serait celui du monde occidental actuel.

 

Le grignotage représente 25 % de l’alimentation actuelle. il n’existait pas il y a 20 ans.

Ce qui n’est pas dit c’est que la malbouffe est à l’origine du diabète. Le diabète de type deux n’existait pas chez les enfants il y a 10 ou 20 ans aujourd’hui c’est fréquent.

C’est important que vous le sachiez pour sortir de la culpabilité d’une surcharge de poids que vous n’arrivez pas à gérer.

Tout est fait pour favoriser une alimentation dénaturée, transformé, perturbatrice de santé.

Dans ce reportage, il est montré des familles américaines consommant uniquement des céréales, chips… La consommation de soda a explosé. Certains enfants consomment 7/8 canettes par jour.

Un pasteur d’une ville américaine montre à sa communauté, qu’une canette de soda contient 10 cuillères à café de sucre. Je vous laisse multiplier pour voir combien font 8 canettes pour une seule journée.

Ce texte est constitué des notes prises pendant que je regardais le reportage. J’ai trouvé les informations tellement essentielles. J’ai voulu vous les transmettre.

 

 

Je suis Carole Mary, infirmière et psycho-praticienne. J’accompagne les femmes à sortir de la fatigue pour retrouver élan, vitalité afin de reprendre leur vie en main. 

Dans ma clientèle 3 femmes sur 4 ont un problème de poids proche de l’obésité. Alors, je fais le choix de vous informer, et, de vous aider à comprendre pourquoi vous n’arrivez pas à perdre du poids. Voici un autre article : 9 astuces pour perdre du poids naturellement

J’espère que ce résumé vous a aidé.

 

Très bonne journée

 

Carole  💐

 

Partager