Bonjour et bienvenue,

 

Je vous propose de cheminer avec moi, sur ces quelques lignes, pour vous aider à mettre des mots sur votre ressentie de femme fatiguée, donner du sens, comprendre, peut-être trouver des réponses à vos questionnements intérieurs qui restent sans réponse.

Votre rentrée s’annonce et la forme n’est pas au rendez-vous !

Pourtant, vous avez eu des vacances (du moins, c’est ce que j’imagine), vous avez profité, marché, dormi, farnienté, rit, joué, malgré cela votre fatigue est toujours là, et vous ne savez plus quoi en penser.

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi votre fatigue persiste au delà de la période estivale : 

 

 

1 – car votre fatigue est importante,

c’est le message que vous pouvez comprendre. C’est votre corps qui vous le dit. 

Avez-vous pris assez de repos cet été ? Avez-vous pris des vacances, de vraies vacances ?

J’ai animé un atelier avec des femmes fatiguées, épuisées. Deux d’entre-elles ont manifesté cet état d’épuisement. Elles se sentaient tellement fatiguées, que le repos ne suffit pas. Elles ont eu besoin d’un très long repos, pour aller mieux.

 

2 -parce que vous ne savez pas vous reposer.

Je sais, je sais, c’est une question complexe. j’aime raconter l’anecdote suivante : j’ai participé, il y a quelques années déjà, à un groupe de psychothérapie. Une question s’était posée, qui se reposait et comment.

J’ai été stupéfaite de la réponse. La plupart des personnes ne savaient pas se reposer et avaient même du mal à prendre des vacances.

Dans notre société du faire, faire, faire, le repos n’a pas bonne presse, il est pourtant essentiel pour la récupération de votre corps.

 

Le témoignage d’isabelle, elle a connu 2 burn-out. Vous le trouverez ici.

 

3 – nous vivons dans une société tendue, stressante ou un flot ininterrompu d’informations anxiogènes est déversé sur nous. 

Avez-vous remarqué les images montrées aux informations télévisées ? Elles sont très souvent anxiogènes. Personnellement, j’ai arrêté de les regarder.

Je sais que notre société ne va pas bien. Elle traverse, nous traversons une période de crise. Cette crise est nécessaire pour nous aider à créer une vie différente, nouvelle, propice à la vie de tous. En attendant l’émergence de ce renouveau, nous vivons des turbulences, et cela génère beaucoup de fatigue et d’épuisement.

Quand j’ai lu un article d’une psychologue sur le burn-out des enfants, cela m’a attristé. Car oui, certains enfants n’arrivent plus à se lever le matin. C’est valable aussi pour les adultes.

 

4 – car vous avez une charge mentale élevée.

La charge mentale est l’ensemble des actions que vous avez à faire et à ne surtout pas oublier ! C’est une charge, une nécessité puisque vous avez à gérer votre quotidien, votre foyer, le fonctionnement familial, votre travail. 

Mais c’est lourd, et cela peut par moments peser fort dans vos pensées, sur votre corps. Devoir penser à tout, tout le temps est fatiguant. Encore plus si vous êtes perfectionniste et que vous voulez que tout soit nickel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 – votre niveau de stress est élevé et vous ne le savez pas.

D’ailleurs, je vous rassure, c’est difficile de le ressentir à moins d’être habitué à avoir une pratique régulière de respiration, de méditation, de cohérence cardiaque, de yoga… 

Ces activités régulières aident à réguler son stress, à sentir les signaux d’alerte qu’il génère dans votre corps, comme une difficulté d’endormissement, un sommeil de mauvaise qualité, une accélération de votre rythme cardiaque, de la fatigue, des douleurs digestives, des maux de tête, de l’anxiété.

 

En savoir plus sur le stress, 5 astuces pour réduire votre stress.

 

 

Pour vous aider, je souhaite vous proposer 5 solutions. 

 

Ces solutions sont des pistes pour vous aider à y voir plus clair, à aller progressivement vers du mieux-être.

 

  • D’ABORD, vous occupez de vous et c’est une priorité.

Je rencontre beaucoup de femmes qui ne parviennent pas à s’occuper d’elles. Elles ont tendance à s’occuper des autres, leurs compagnons, leurs enfants, leurs parents…

Et si vous vous occupiez de vous, vraiment. Je vous propose d’aller vous placer devant un miroir et de vous regarder. Que ressentez-vous face à cette image que vous voyez ?

Est-ce que vous êtes prête à prendre le temps de vous écouter, de ralentir, de vous poser, et surtout de vous reposer.

C’est un engagement vis-à-vis de vous-même, je vous encourage à suivre cette voie-là.

 

Voici un article pour vous aider à vous reposer et savoir comment faire.

 

  • Faire un bilan des causes de votre stress,

de vos préoccupations, de ce qui vous empêche de dormir la nuit.

Je vous propose de prendre une feuille et d’écrire sur ce qui vous préoccupe. Vous pouvez tout écrire, revenir plus tard pour modifier, ajouter. 

Puis vous reprenez cette feuille quelques jours plus tard, et vous lisez. Laissez vous ressentir ce qui se passe à ce moment-là, ce qui est plus important, ce qui l’est moins.

Et surtout, pour finir, comment vous aller trouver de l’aide ?  À chaque point abordé dans votre écrit, comment vous allez trouver de l’aide pour débloquer la situation.

Je vous donne une piste. Vous êtes fatiguée le matin au réveil. Je vous propose cet article pour vous aider concrètement à améliorer vos nuits, en préparant votre sommeil pour une meilleure récupération.

 

Voici un article pour vous aider à favoriser votre sommeil.

 

  • Faire la différence entre la fatigue physique et la fatigue psychique, émotionnelle. 

La fatigue physique est dans votre corps. Vous la ressentez car vous avez du mal à vous lever le matin, votre corps est ralenti, votre humeur est triste, vous avez des maux de tête, votre moral est bas.

La fatigue psychique est présente car vous avez une forte pression, liée à une situation de votre vie où vous avez beaucoup de choses à gérer, trop. Nous avons tous des périodes surchargées et ce n’est pas facile de faire face, de tout assurer : une jeune maman, la perte du être cher, une situation professionnelle compliquée, voir du harcèlement au sein de votre activité professionnelle, des tensions dans votre couple, la maladie.

Attention, la fatigue physique et la fatigue psychique sont intimement liées. Elles s’imbriquent l’une l’autre. Quand vous agissez sur l’une, vous avez une amélioration sur l’autre. 

 

  • Vous occupez de votre corps.

C’est le 1er impacté par votre stress, votre charge mentale. Même si la charge, comme son nom l’indique, est dans votre tête, votre corps va en faire les frais.

De quoi a-t-il besoin ? De calme, de repos, de mouvement, de soleil, de s’étirer, d’être massé, de recevoir une alimentation de qualité, de quelques vitamines, de soleil…

Ce sont quelques pistes, je vous laisse en trouver d’autres.

 

 

 

  • Prendre un problème après l’autre pour le régler et trouver des solutions harmonieuses pour trouver petit à petit le repos de votre esprit et votre corp.

C’est ce que j’ai commencé à vous dire plus haut, quand vous reprenez votre écrit, je vous invite à classer chaque point, à le clarifier, quel est le problème pour ensuite trouver une solution.

Surtout ne rester pas avec des choses douloureuses dans votre vie. Nous avons tous des difficultés, nous avons tous besoin d’aide pour les résoudre et aller vers une vie sereine.

 

Pour finir, je vous souhaite une belle rentrée. J’espère que cet article vous aura aider à avancer dans votre problématique de femme fatiguée.

Je vous invite à me laisser un commentaire. J’aime beaucoup vous lire. Je serai heureuse de vous répondre.

 

Merci d’avoir pris le temps de me lire

Carole 🙏💐

Je suis infirmière et psycho praticienne. J’accompagne les femmes fatiguées à retrouver du mieux-être.

 

Un peu de lecture complémentaire ,

5 propositions pour le bien-être d’une infirmière

9 astuces pour perdre du poids naturellement

Désamorçons notre mental et son lot de pensées négatives

Qu’est-ce que la fatigue chronique ?

Partager