Vous vous levez le matin et vous avez la sensation de ne pas avoir assez dormi ? Et cela dure, depuis quand déjà ?

Vous ressentez des tensions, des douleurs dans votre corps ? Dans votre dos, vos mâchoires, dans vos articulations, des maux de tête ? Vous avez tendance à avoir la tête qui tourne quand vous restez debout. Vous vous sentez triste.

Votre humeur fait des yoyos, vous vous énervez facilement. Et vous voulez vous cacher dans un trou de souris parce que vous vivez mal ces moments d’énervement.

Et puis ces rhumes qui n’en finissent pas ! Certains finissent en bronchites, d’autres en sinusites ou encore, en grippe !

Votre digestion, elle n’est pas fameuse. Votre estomac vous fait mal, votre ventre est gonflé. Et le plus difficile pour vous est la constipation. Cette description parle du syndrome de fatigue chronique.

Des insomnies viennent s’ajouter, un sentiment de solitude, des peurs, peur de ne pas retrouver une vie normale avec la vitalité que vous aviez avant, la joie.

femme fatiguée, triste et seule
Triste et seule 😢

Et puis oui, j’oubliais, la prise de poids ! ce poids qui vous encombre et dont vous n’arrivez pas à vous défaire. Et cette prise de 10 kilos après chaque régime !

Si vous êtes fatiguée et que cela dure, vous avez de nombreux signes associés. Je viens de vous les décrire. Vous trouverez plus d’informations en lisant ceci : le syndrome d’épuisement, une synthèse.

 

Alors prenons un moment pour voir les idées reçues autour de cette situation.

 

Quelles sont les idées reçues sur cette fatigue ?

 

1 – penser que c’est normal d’être fatiguée et que ça va passer.

Et pourtant, la situation persiste. Vous avez pris 2 ou 3 jours de repos, vous avez l’impression d’être reposée et au bout de quelques jours, le même vécu revient, fatigue au réveil, persistant plus ou moins dans la journée, tensions, douleurs.

NON, ce n’est pas normal d’être fatiguée au réveil le matin, d’avoir des tensions, des douleurs. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai vécu cette situation beaucoup trop longtemps. Je ne savais pas ce qui m’arrivait. J’ai glissé petit à petit dans ce syndrome de fatigue chronique sans le savoir et surtout je ne savais pas comment en sortir.

 

2 – La seconde idée reçue est de vous dire, j’arriverais à sortir de cet état, seule.

Je vous invite à réfléchir sur cette fatigue qui est là, depuis quand ? Vous vous êtes habituée à vivre avec.

J’ai vécu l’installation progressive de cet état, inéluctablement. S’en sortir seule est un challenge, une pression supplémentaire avec de la peur qui s’installe, est-ce que je vais y arriver ? Et puis faire seule, c’est quelque chose que vous connaissez depuis longtemps, n’est-ce pas ?

Comment faire ? Par où commencer ? Comme je vous l’ai écrit plus haut, j’ai perdu un temps considérable à ne pas savoir ce qui m’arrivait et donc pas la moindre idée de comment en sortir.

J’ai créé un sondage auprès de femmes de mon réseau. A la question, quel a été le plus gros obstacle pour vous dans cette situation d’épuisement, une femme a répondu ne pas avoir pensé à demander de l’aide.

Et puis regardons ensemble, si ça marchait, de sortir seule de cet état, vous auriez la pêche. La fatigue ne serait plus qu’un souvenir.

 

3 – Cette fatigue va passer. Serait-ce une autre idée reçue ? Elle est venue, elle repartira d’elle-même.

Avez-vous déjà connu des moments de fatigue dans votre vie ? Des moments courts de fatigue ? Ou plus long. Si la fatigue revient facilement au cours d’un événement stressant de votre vie, cela parle bien de quelque chose, d’une sensibilité, d’un signal, d’un symptôme.

Quand un symptôme apparaît, il est un signal d’alerte. Notre corps nous donne des informations sur ce qu’il vit. Écoutez-vous ces messages ? Ces informations ?

Avec l’approche médicale actuelle, il y a une action immédiate sur un symptôme inconfortable, jugé inopportun, dérangeant. Et pourtant, s’il y a un symptôme sur lequel on a du mal à avoir une action immédiate, pour le supprimer, c’est bien la fatigue. La fatigue est le résultat d’une baisse de votre énergie vitale. Le chemin du rétablissement est de faire remonter cette énergie. Cela prend du temps et nécessite une connaissance de moyens naturels pour y parvenir.

Je vous invite à découvrir comment je suis sortie de cette situation, en lisant cet article.

 

4 – C’est à cause de ….

De nombreuses causes sont données pour expliquer votre fatigue. J’ai vécu 15 années de fatigue chronique et j’en ai entendu des raisons pour lesquels d’autres définissaient pour moi les causes. C’est à cause de vos allergies, c’est à cause d’une anémie, c’est à cause de l’allaitement de votre bébé… et j’en passe.

Ce qui a été à l’origine de cette fatigue persistante dans ma vie, c’est la conséquence d’une dépression vécue à l’âge de 29 ans. J’ai eu du mal à récupérer. Chaque hiver, mon énergie était très basse. Je me sentais triste, j’avais envie de rester chez moi, enfermée.

 

J’ai appris récemment ceci : notre énergie vitale baisse cours d’une dépression et la fatigue persistant après, est la manifestation de ce niveau d’énergie resté bas.

La santé est notre capital d’énergie vitale. Ce capital, nous avons à en prendre soin, et, nous pouvons l’augmenter tout au long de notre vie. Dommage, je ne le savais pas ! Et surtout ignorant que mon énergie était basse après cette dépression, j’ai subi cette situation.

Imaginons, qu’après une dépression, et elles sont nombreuses les femmes qui vivent des dépression qui n’en finissent pas, nous prenions soin de notre énergie, nous ayions des actions qui lui permettent de se restaurer.

Le top quoi, du temps gagné, une vitalité à la hausse pour œuvrer chaque jour à ces tâches qui nous attendent, plutôt que d’être ralentit, triste à se demander pourquoi ? Pourquoi moi je n’avance pas alors que d’autres foncent, créent, se développent, vivre quoi ! Je vous propose de lire cet article sur les 5 causes de la fatigue des femmes.

 

Joie, vie, amour

Voilà mesdames, ma vision actuelle sur ces idées reçues qui nous enferment. Si vous souhaitez que nous parlions de votre situation et comment l’améliorer, je vous propose une séance découverte, elle est gratuite et dure 45 minutes. Pour se faire, je vous invite à remplir ce formulaire, en cliquant ici.

je souhaite vous aider à mieux comprendre votre situation.

Merci de m’avoir lu  💐

Carole

Partager